Finance

Nos 6 conseils pour réduire le turnover en entreprise

Sébastien Lubineau

September 27, 2022

Nos experts vous donnent leurs 6 conseils pour réduire votre turnover en entreprise. C'est parti !

Le “turnover” en entreprise, traduit littéralement par « rotation », calcule le nombre de départs et d’arrivées au sein de vos équipes sur une année. C’est un élément qui permet d’en savoir plus sur la santé de votre entreprise. Le taux de turnover, bien qu’utile, est un outil à manipuler avec précaution car un même résultat peut avoir différentes lectures.

Tout savoir sur le turnover en entreprise

C’est quoi le turnover en entreprise ? 

Le turnover est le mot employé pour faire référence au taux de renouvellement de l’effectif, il est habituellement calculé de façon annuelle. Aussi appelé « taux de rotation du personnel », ce ratio prend en compte les départs et les arrivées au sein de votre entreprise. Il sert à savoir si les employés ont tendance à rester longtemps ou non dans votre entreprise.

Un fort taux de turnover n’est ni bon ni mauvais : tout dépend des facteurs à l’origine de la hausse du turnover. Il faut analyser le contexte des arrivées et des départs pour pouvoir dire si ce taux de turnover est souhaitable ou non.

Comment calculer le turnover en entreprise ? 

Pour faire le calcul, c’est très simple. Vous prenez le nombre de départs de l’année sur laquelle vous souhaitez calculer le turnover et le nombre d’arrivées sur cette même année, vous divisez la somme par 2 et divisez le total par l’effectif total au 1er janvier de cette année. Multipliez ensuite par cent pour avoir un pourcentage.

Autrement dit, voici le calcul : [(Nombre de départs sur l’Année N + Nombre d’arrivées sur l’Année N) / 2] / Effectif au 1er janvier de l’Année N x 100

Comment bien calculer le turnover en entreprise ?

Veillez à bien prendre l’ensemble des départs, que ce soient les démissions, les fins de contrat, le licenciement, mais aussi les départs en retraite. 

Si vous obtenez un turnover de 100% alors cela signifie que toute l’équipe a été remplacée sur l’année. Au contraire, si le turnover est de 0% c’est qu’il n’y a aucun mouvement, aucun membre du personnel n’est parti mais vous n’avez pas non plus agrandi votre équipe.

Comment interpréter les résultats ?

Le taux de turnover est à manipuler avec précaution car celui-ci est sensible à différents facteurs et le taux ne signifie pas la même chose en fonction du secteur dans lequel vous vous trouvez ainsi que la branche spécifique.

Il faut comparer ce taux à celui des années précédentes ce qui vous permettra de connaître l’évolution de la situation et d’adapter la politique de votre entreprise à cette évolution.

Dans un souci d’exactitude, vous pouvez également prendre la décision d’affiner le turnover en distinguant les types de départs car certains départs naturels n’ont pas la même signification que les démissions, les licenciements et les contrats non renouvelés.

Quels sont les facteurs qui favorisent le turnover en entreprise ? 

Rachat par un autre groupe

La politique d’entreprise est indéniablement modifiée lors d’un rachat, les employés déjà présents peuvent décider de partir car la nouvelle dynamique ne leur convient pas. Il s’agit alors de les rassurer sur le futur afin de les fidéliser et leur donner l’envie de rester.

Changement de manager

L’être humain est souvent réticent à tout type de changement de prime abord, l’expression « nous savons ce que l’on quitte, nous ne savons pas ce que l’on gagne » l’illustre parfaitement.

Un changement de manager peut inquiéter mais cela n’est pas forcément une fatalité. Un effort particulier doit être réalisé pour que l’équipe reste soudée malgré le changement de direction.

De la même façon, un management toxique ou du micro-management peut être à l’origine de départs d’employés mécontents.

Cession ou acquisition d’activité

De la même façon, une cession ou acquisition d’activité peut favoriser les départs mais aussi les nouvelles arrivées si la charge de travail augmente et qu’il est nécessaire de faire grandir l’équipe pour assurer l’ensemble des missions.

Croissance rapide de l’entreprise

Si dans une seule et même année votre entreprise double de volume alors le taux de turnover sera très important même si les départs sont peu nombreux.

Pour cette raison, nous vous conseillons d’analyser les raisons d’un fort taux de turnover car un fort turnover n’est pas toujours équivalent à des employés insatisfaits qui décident de quitter l’entreprise. 

Des profils courtisés

Un autre facteur à ne pas négliger concerne la facilité et la fréquence avec laquelle certains profils vont être courtisés et débauchés. Cela est très vrai dans des métiers en tension, tels que les développeurs.

L’apparition et la disparition de nouveaux métiers va également venir jouer sur l’effectif total de votre entreprise avec lequel vous allez devoir composer malgré vous. Malheureusement sur ce point-là, vous n’aurez pas beaucoup de contrôle si ce n’est en vous assurant d’offrir à vos employés les meilleures conditions de travail possibles.

D'autres facteurs qui favorisent le turnover en entreprise

Si dans votre entreprise la moyenne d’âge est élevée, alors il y aura inévitablement des départs en retraite. Les postes seront pourvus ou non, ce qui aura pour conséquence d’augmenter le turnover.

Enfin, c’est le contexte économique interne à l’entreprise mais également externe qui va venir modifier les dynamiques d’embauche. Les plans sociaux, les liquidations judiciaires mais aussi le contexte de crise sanitaire ou des réformes législatives vont venir modifier grandement l’équilibre de vos équipes.

Nos 6 conseils pour réduire le turnover en entreprise

Conseil n°1 : Comprendre les raisons des départs

Si vous observez une tendance commune dans la raison des départs, vous pouvez mettre en place des mesures pour pallier la cause de ces départs massifs.

Lorsque vos salariés décident de partir, vous pouvez leur demander les causes de leur départ. Ainsi, vous pourrez réduire le nombre de départs liés à cette raison qui revient le plus souvent dans les réponses.

Conseil n°2 : Organiser des évents fédérateurs

Il est important que les salariés se sentent bien au sein de l’entreprise et avec leur équipe pour diminuer le turnover dans votre entreprise. C’est de la responsabilité du manager ou bien du directeur d’instaurer une atmosphère de travail agréable.

Pour cela nous vous conseillons d’organiser de temps en temps des moments où l’équipe pourra se retrouver et nouer des liens qui seront bénéfiques pour la dynamique de travail.

Conseil n°3 : Favoriser la mobilité interne

Le manque de perspectives professionnelles peut être un frein et un motif de départ pour les employés qui souhaitent faire carrière dans votre entreprise.

Vous pouvez mettre en place des dispositifs de formation et encourager vos employés à faire valider les compétences acquises chez vous dans le but d’obtenir une promotion.

Conseil n°4 : Télétravail et droit à la déconnexion

Il est primordial que les employés se sentent bien dans l’entreprise mais également que leur vie professionnelle soit bien séparée de leur vie personnelle. C'est un point clé pour diminuer le turnover dans l'entreprise.

Veillez à toujours leur offrir de bonnes conditions de travail et à respecter leur droit à la déconnexion en leur proposant des horaires de travail fixes.

À la fin de la journée de travail, il est normal que vos salariés ne soient plus joignables pour répondre à leurs obligations professionnelles.

De plus, le télétravail est aujourd’hui un droit auquel les employés portent une importance particulière. Il est important que vous soyez en mesure de le leur proposer si l’activité de votre entreprise le permet.

Conseil n°5 : Une bonne qualité de vie au travail

Pour que vos salariés aient la volonté de rester dans votre entreprise, ils doivent s’y sentir bien. Cela va également passer par du matériel de qualité tels que des chaises de bureau confortables ainsi que du matériel informatique.

La décoration des bureaux n’est pas futile contrairement à ce que l’on pourrait penser : des bureaux agréables à vivre vont venir augmenter la productivité de vos collaborateurs et les inciter à rester. 

Conseil n°6 : Avantages sociaux

Le salaire est un point important pour vos salariés mais ceux-ci sont également sensibles aux autres avantages tels que la mutuelle que vous pouvez leur proposer, s’il y a une crèche au sein de l’entreprise… Ces avantages représentent un vrai plus pour votre entreprise que vous pouvez mettre en avant ! 

Un fort taux de turnover n’est ni bon ni mauvais, tout dépend du secteur dans lequel vous vous trouvez, les raisons pour lesquelles les employés arrivent et partent… Si ces raisons sont néfastes à l’image de l’entreprise, vous avez maintenant les clés en main pour réduire ce taux !

Qu'est ce que Karmen ?

Karmen est la solution de Revenue Based Financing en France, une nouvelle réponse aux besoins de financement des entreprises techs, alternative aux levées de fonds et prêt bancaires, obtenez jusqu'à 5M€ en 48h.

Articles Relatifs

Impôts : 10 erreurs les plus fréquentes chez les SaaS

Par

Baptiste Wiel

2.11.2022

Finance

Sociétés à MRR/ARR : découvrez une nouvelle forme de prêt !

Par

Baptiste Wiel

21.11.2022

Finance

Blog
>
Nos 6 conseils pour réduire le turnover en entreprise

Nos 6 conseils pour réduire le turnover en entreprise

Sébastien Lubineau
Sébastien Lubineau
Nos 6 conseils pour réduire le turnover en entreprise

Le “turnover” en entreprise, traduit littéralement par « rotation », calcule le nombre de départs et d’arrivées au sein de vos équipes sur une année. C’est un élément qui permet d’en savoir plus sur la santé de votre entreprise. Le taux de turnover, bien qu’utile, est un outil à manipuler avec précaution car un même résultat peut avoir différentes lectures.

Tout savoir sur le turnover en entreprise

C’est quoi le turnover en entreprise ? 

Le turnover est le mot employé pour faire référence au taux de renouvellement de l’effectif, il est habituellement calculé de façon annuelle. Aussi appelé « taux de rotation du personnel », ce ratio prend en compte les départs et les arrivées au sein de votre entreprise. Il sert à savoir si les employés ont tendance à rester longtemps ou non dans votre entreprise.

Un fort taux de turnover n’est ni bon ni mauvais : tout dépend des facteurs à l’origine de la hausse du turnover. Il faut analyser le contexte des arrivées et des départs pour pouvoir dire si ce taux de turnover est souhaitable ou non.

Comment calculer le turnover en entreprise ? 

Pour faire le calcul, c’est très simple. Vous prenez le nombre de départs de l’année sur laquelle vous souhaitez calculer le turnover et le nombre d’arrivées sur cette même année, vous divisez la somme par 2 et divisez le total par l’effectif total au 1er janvier de cette année. Multipliez ensuite par cent pour avoir un pourcentage.

Autrement dit, voici le calcul : [(Nombre de départs sur l’Année N + Nombre d’arrivées sur l’Année N) / 2] / Effectif au 1er janvier de l’Année N x 100

Comment bien calculer le turnover en entreprise ?

Veillez à bien prendre l’ensemble des départs, que ce soient les démissions, les fins de contrat, le licenciement, mais aussi les départs en retraite. 

Si vous obtenez un turnover de 100% alors cela signifie que toute l’équipe a été remplacée sur l’année. Au contraire, si le turnover est de 0% c’est qu’il n’y a aucun mouvement, aucun membre du personnel n’est parti mais vous n’avez pas non plus agrandi votre équipe.

Comment interpréter les résultats ?

Le taux de turnover est à manipuler avec précaution car celui-ci est sensible à différents facteurs et le taux ne signifie pas la même chose en fonction du secteur dans lequel vous vous trouvez ainsi que la branche spécifique.

Il faut comparer ce taux à celui des années précédentes ce qui vous permettra de connaître l’évolution de la situation et d’adapter la politique de votre entreprise à cette évolution.

Dans un souci d’exactitude, vous pouvez également prendre la décision d’affiner le turnover en distinguant les types de départs car certains départs naturels n’ont pas la même signification que les démissions, les licenciements et les contrats non renouvelés.

Quels sont les facteurs qui favorisent le turnover en entreprise ? 

Rachat par un autre groupe

La politique d’entreprise est indéniablement modifiée lors d’un rachat, les employés déjà présents peuvent décider de partir car la nouvelle dynamique ne leur convient pas. Il s’agit alors de les rassurer sur le futur afin de les fidéliser et leur donner l’envie de rester.

Changement de manager

L’être humain est souvent réticent à tout type de changement de prime abord, l’expression « nous savons ce que l’on quitte, nous ne savons pas ce que l’on gagne » l’illustre parfaitement.

Un changement de manager peut inquiéter mais cela n’est pas forcément une fatalité. Un effort particulier doit être réalisé pour que l’équipe reste soudée malgré le changement de direction.

De la même façon, un management toxique ou du micro-management peut être à l’origine de départs d’employés mécontents.

Cession ou acquisition d’activité

De la même façon, une cession ou acquisition d’activité peut favoriser les départs mais aussi les nouvelles arrivées si la charge de travail augmente et qu’il est nécessaire de faire grandir l’équipe pour assurer l’ensemble des missions.

Croissance rapide de l’entreprise

Si dans une seule et même année votre entreprise double de volume alors le taux de turnover sera très important même si les départs sont peu nombreux.

Pour cette raison, nous vous conseillons d’analyser les raisons d’un fort taux de turnover car un fort turnover n’est pas toujours équivalent à des employés insatisfaits qui décident de quitter l’entreprise. 

Des profils courtisés

Un autre facteur à ne pas négliger concerne la facilité et la fréquence avec laquelle certains profils vont être courtisés et débauchés. Cela est très vrai dans des métiers en tension, tels que les développeurs.

L’apparition et la disparition de nouveaux métiers va également venir jouer sur l’effectif total de votre entreprise avec lequel vous allez devoir composer malgré vous. Malheureusement sur ce point-là, vous n’aurez pas beaucoup de contrôle si ce n’est en vous assurant d’offrir à vos employés les meilleures conditions de travail possibles.

D'autres facteurs qui favorisent le turnover en entreprise

Si dans votre entreprise la moyenne d’âge est élevée, alors il y aura inévitablement des départs en retraite. Les postes seront pourvus ou non, ce qui aura pour conséquence d’augmenter le turnover.

Enfin, c’est le contexte économique interne à l’entreprise mais également externe qui va venir modifier les dynamiques d’embauche. Les plans sociaux, les liquidations judiciaires mais aussi le contexte de crise sanitaire ou des réformes législatives vont venir modifier grandement l’équilibre de vos équipes.

Nos 6 conseils pour réduire le turnover en entreprise

Conseil n°1 : Comprendre les raisons des départs

Si vous observez une tendance commune dans la raison des départs, vous pouvez mettre en place des mesures pour pallier la cause de ces départs massifs.

Lorsque vos salariés décident de partir, vous pouvez leur demander les causes de leur départ. Ainsi, vous pourrez réduire le nombre de départs liés à cette raison qui revient le plus souvent dans les réponses.

Conseil n°2 : Organiser des évents fédérateurs

Il est important que les salariés se sentent bien au sein de l’entreprise et avec leur équipe pour diminuer le turnover dans votre entreprise. C’est de la responsabilité du manager ou bien du directeur d’instaurer une atmosphère de travail agréable.

Pour cela nous vous conseillons d’organiser de temps en temps des moments où l’équipe pourra se retrouver et nouer des liens qui seront bénéfiques pour la dynamique de travail.

Conseil n°3 : Favoriser la mobilité interne

Le manque de perspectives professionnelles peut être un frein et un motif de départ pour les employés qui souhaitent faire carrière dans votre entreprise.

Vous pouvez mettre en place des dispositifs de formation et encourager vos employés à faire valider les compétences acquises chez vous dans le but d’obtenir une promotion.

Conseil n°4 : Télétravail et droit à la déconnexion

Il est primordial que les employés se sentent bien dans l’entreprise mais également que leur vie professionnelle soit bien séparée de leur vie personnelle. C'est un point clé pour diminuer le turnover dans l'entreprise.

Veillez à toujours leur offrir de bonnes conditions de travail et à respecter leur droit à la déconnexion en leur proposant des horaires de travail fixes.

À la fin de la journée de travail, il est normal que vos salariés ne soient plus joignables pour répondre à leurs obligations professionnelles.

De plus, le télétravail est aujourd’hui un droit auquel les employés portent une importance particulière. Il est important que vous soyez en mesure de le leur proposer si l’activité de votre entreprise le permet.

Conseil n°5 : Une bonne qualité de vie au travail

Pour que vos salariés aient la volonté de rester dans votre entreprise, ils doivent s’y sentir bien. Cela va également passer par du matériel de qualité tels que des chaises de bureau confortables ainsi que du matériel informatique.

La décoration des bureaux n’est pas futile contrairement à ce que l’on pourrait penser : des bureaux agréables à vivre vont venir augmenter la productivité de vos collaborateurs et les inciter à rester. 

Conseil n°6 : Avantages sociaux

Le salaire est un point important pour vos salariés mais ceux-ci sont également sensibles aux autres avantages tels que la mutuelle que vous pouvez leur proposer, s’il y a une crèche au sein de l’entreprise… Ces avantages représentent un vrai plus pour votre entreprise que vous pouvez mettre en avant ! 

Un fort taux de turnover n’est ni bon ni mauvais, tout dépend du secteur dans lequel vous vous trouvez, les raisons pour lesquelles les employés arrivent et partent… Si ces raisons sont néfastes à l’image de l’entreprise, vous avez maintenant les clés en main pour réduire ce taux !