Accueil
>
Financement
>
Comment monter un dossier de financement ?

Comment monter un dossier de financement ?

Pour obtenir une aide financière professionnelle, il faut savoir convaincre ses investisseurs, les établissements de crédit ou les organismes subventionneurs. Alors que ces derniers refusent la majorité des requêtes, il s’avère primordial de monter un dossier de financement solide. Qu’est-ce qu’un dossier de financement ? Comment le constituer ? Quelles pièces ajouter en fonction du projet envisagé (création d’entreprise, développement d’activité, etc) ? Nous récapitulons tout ici !

Publié le

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Mis à jour le

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

C’est quoi un dossier de financement ? 

Le dossier de financement est la pierre angulaire pour obtenir un financement professionnel, que ce soit un prêt bancaire, un investissement au capital ou encore une subvention

Puisque dans la plupart des cas, l’organisme qui va financer le projet attend un remboursement ou un retour sur investissement, un dossier bien ficelé permet de convaincre son interlocuteur et de mettre toutes les chances de son côté.

Le dossier de financement présente ainsi en quelques pages votre projet (création d’entreprise, développement d’une activité, etc.) et permet de démontrer sa crédibilité, et votre sérieux. 

Un tel dossier permet en effet au tiers de mieux apprécier les chances de réussite de votre projet grâce à un business model détaillé (quelle sera la stratégie adoptée ? Quelles sont les caractéristiques des produits ou services proposés ? Quelle est la clientèle ? Quel est l’état de la concurrence sur votre marché ?). Les prévisions financières pour les premières années d’activité permettent enfin de juger la faisabilité du projet et d’estimer sa rentabilité à court et moyen termes. 

Présenter un dossier complet, explicite et bien argumenté augmente sensiblement vos chances d’obtenir votre financement professionnel, crédit bancaire ou prise de participation. Bien évidemment la qualité de votre projet est essentielle. Présenter un projet rentable, solide et dont les risques sont mesurés est un facteur de réussite important.

De quoi est constitué un bon dossier de financement ? 

Tout dossier de demande de financement doit constituer une présentation du projet. Cette dernière a pour objectif de crédibiliser l’entrepreneur, démontrer la viabilité du projet et rassurer les établissements de crédit immobilier ou l’organisme prêteur quant à la capacité de rembourser l’emprunt, ou de retour sur investissement. 

La présentation du projet doit être claire, précise et agréable à consulter. Elle détaille de manière synthétique le business model de votre activité et se fonde, de préférence, sur une étude de marché sérieuse, une stratégie claire et un prévisionnel complet. 

Le reste des pièces à fournir dépend de la nature du projet à financer.

Dossier de financement pour un projet de création ou de reprise d’entreprise 

Un projet de création ou de reprise d’entreprise nécessite généralement l’élaboration d’un business plan. Les investisseurs potentiels prêteront un intérêt particulier à ce dernier, tant pour sa partie financière que son volet économique.  

Le business plan est un document essentiel qui présente l’ensemble des aspects d’un projet et détaille en profondeur le business model. Au-delà de permettre au financeur potentiel d’étudier le projet dans sa globalité (le concept, le marché, la stratégie, l’équipe et bien évidemment sa partie financière et sa rentabilité prévisionnelle) le business plan permet d’évaluer la qualité de l’équipe fondatrice.

D’une manière générale, un business plan doit comprendre les parties suivantes :

  • Un résumé opérationnel ou executive summary
  • Le business model du projet
  • La présentation du porteur de projet ainsi que de ses éventuels associés (identité, parcours, formation, compétences et rôles)
  • L’étude de marché et l’étude de faisabilité
  • Le cadre légal (statut juridique choisi, composition de l’actionnariat, équipe de direction…)
  • La stratégie commerciale et la stratégie de communication
  • Le montage financier et le prévisionnel financier (besoins liés au projet, plan de financement, budget de trésorerie, bilan prévisionnel…) 

Dossier de financement pour un projet d’investissement ou de développement

Lorsque la demande de financement concerne investissement dans du matériel professionnel (machine, voiture, etc.), par exemple, la réalisation d’un business plan s’avère inutile. 

Dans ce cas de figure, les principaux documents que vous aurez à joindre à votre demande sont la copie de vos comptes annuels, un extrait Kbis de votre société et, si possible, un devis du bien que vous envisagez d’acquérir.

Quels sont les documents obligatoires pour un dossier de financement ?  

Documents obligatoires pour un dossier de financement 
Ensemble de documents obligatoires pour un dossier de financement

Un dossier de financement bien ficelé doit intégrer un certain nombre de documents importants en plus du business plan et de l’étude de marché. Il faut ainsi ajouter les éléments juridiques et d’identification de l’entreprise. Il s’agit par exemple de ses statuts à jour, sa forme juridique, son adresse d’implantation et d’exploitation, un extrait Kbis, un justificatif de domiciliation, etc.

D’autres justificatifs relatifs au projet à financer sont également à produire, dont :

  • Les justificatifs d’apport personnel (un relevé de compte ou un acte d’apport par exemple)
  • Les factures pro forma et devis
  • Les pièces inhérentes aux éléments financiers (prévisionnel d’activité, trois derniers bilans et comptes de résultat en cas de dossier de reprise, etc.)

À cela s’ajoutent les documents liés au porteur du projet comme une copie d’une pièce d’identité en cours de validité, un justificatif de domicile, un curriculum vitae à jour, une copie de l’avis d’imposition et du bordereau de situation fiscale et d’autres justificatifs divers (justificatifs de garantie réelle ou personnelle, contrat de mariage, etc.).

Nos conseils pour augmenter vos chances d’obtenir un financement 

Pour mettre toutes les chances de son côté, le dossier de financement doit être impeccable. 

  1. Un soin particulier doit être apporté tant à la forme qu’au fond.
  2. Il s’agit ensuite de s’assurer de répondre à certains critères obligatoires (notamment pour la demande de financement bancaire) comme un pourcentage minimal d’apport ou un taux d’endettement acceptable.
  3. Enfin, il convient d’ajouter au dossier tout élément susceptible d’apporter de la crédibilité à votre projet, comme l’obtention de subvention, le fait d’avoir remporté des concours, etc.
  4. Il peut également être important d’adapter son contenu à l’interlocuteur. Les informations à y faire figurer ne sont pas les mêmes en fonction du destinataire (banque, investisseur, partenaire, etc.). 

Par exemple, pour accorder un prêt professionnel, une banque analyse généralement plusieurs indicateurs financiers comme la capacité d’autofinancement (CAF) dégagée par votre projet, votre apport personnel (apports en capital et/ou en compte courant), le montant global de l’investissement envisagé et donc du financement demandé.

Vers qui se tourner pour obtenir du financement ? 

La dette bancaire

Si les banques sont bien souvent les premières institutions vers qui se tournent les porteurs de projet en quête de financement, les prêts octroyés sont très peu accessibles et ont un faible montant. De plus, les banques  ont des critères limitants pour les entreprises qui n’ont pas déjà trois bilans positifs et n’ont pas levé de fonds au préalable.

Les Business Angels

Un Business Angel est une personne physique qui investit ses fonds personnels dans une entreprise. Il s’agit généralement d’anciens entrepreneurs qui investissent dans les jeunes entreprises à fort potentiel.

Les subventions

En France, l’État alloue un budget pour l’aide à la création d’entreprises. Les subventions peuvent prendre différentes formes : aides matérielles ou financières, allégements sociaux et fiscaux. Plusieurs organismes publics ou privés donnent des subventions pour la création d’entreprises. 

Le Revenue Based Financing

Karmen est la solution de Revenue Based Financing, un financement innovant, non dilutif (il n’y a pas de cession de capital en échange)et préconisé chez les entreprises digitales, les SaaS et les e-commerces.

Avec Karmen, les start-ups et PMEs digitales bénéficient d’une solution de financement 100 % non-dilutif, digitalisée, et rapide.

Pour obtenir un financement avec Karmen, c’est très simple ! Notre logiciel se connecte en lecture seule, grâce à l’open banking à vos outils pour avoir une vue rapide et efficace sur la santé financière de votre entreprise. 

Plusieurs produits sont disponibles chez Karmen pour répondre au mieux à vos besoins. L’offre Karmen Grow vous apporte une trésorerie rapide et vous permet de financer votre croissance efficacement.

Vous souhaitez réaliser une levée de fonds ? Karmen vous propose de vous aider à la préparer au mieux grâce au produit Karmen Runway.

Si votre manque de trésorerie se fait ressentir pour votre besoin en fonds de roulement, nous vous recommandons de vous renseigner sur l’offre Karmen Invoice Financing.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter nos conseillers ! 

Ainsi, peaufiner son dossier de financement  s’avère être le meilleur moyen pour convaincre les banques, investisseurs en capital ou organismes subventionneurs d’investir dans votre projet. Si vous lancez une start-up Saas, il existe également une alternative pour se financer de façon non-dilutive et rapide : le Revenue Based Financing !

Rejoignez les entrepreneurs qui nous font déjà confiance

Je me fais financer