Accueil
>
Blog
>
Quel financement choisir pour votre e-commerce ?
Sommaire
Publié le

10/4/2024

Mis à jour le

6/5/2024

Quel financement choisir pour votre e-commerce ?

80 % des E-commerce échouent dans les 120 premiers jours qui suivent leur création. L'une des principales raisons de leur échec est généralement le manque de fonds ou une mauvaise gestion de ces fonds.

L'erreur la plus courante commise par les créateurs d'entreprises E-commerce et de marketplace est de concentrer leurs efforts sur la stratégie commerciale, en laissant de côté l'établissement d'une bonne stratégie de financement.Chez Karmen, nous pensons que, tout comme la stratégie commerciale ou marketing, le positionnement, l'optimisation logistique ou un niveau optimal d'efficacité financière garantit, dans une plus large mesure, le succès d'une entreprise. Il existe plusieurs options disponibles sur le marché permettant de financer un E-commerce. Nous allons voir ci-dessous quelles sont les plus importantes et à quel stade de maturité celles-ci sont les plus pertinentes pour accompagner la croissance de votre E-commerce.

Stratégies de financement pour E-commerce

Lorsqu'un entrepreneur décide de créer une entreprise, son principal objectif, dans un premier temps, est de lancer un MVP et de le valider sur le marché. Cette action ne nécessite pas toujours un apport d'argent très important et est généralement financée par les fondateurs eux-mêmes et les membres de leur famille ou leurs amis les plus proches, appelés Love Money. Cependant, si les entrepreneurs de cette phase se concentrent sur l'obtention d'un produit adapté au marché et sur la manière de commencer à monter en puissance, la stratégie de financement est reléguée au second plan.

Le problème se pose lorsque, pour mener à bien la phase suivante de croissance et d'expansion, il est nécessaire de faire appel à la trésorerie de l'entreprise, auquel cas la stratégie de financement devient très importante.En définissant dès le départ une stratégie de financement solide, vous vous épargnerez bien des problèmes et des décisions erronées à l'avenir. Cette stratégie financière implique de connaître les solutions de financement disponibles sur le marché et de savoir quand et comment bénéficier de chacun d'eux. C'est la combinaison de différentes sources financières qui vous aidera à créer la stratégie gagnante.

6 modèles de financement pour E-commerce

Bootstrapping

Le Bootstrap ou autofinancement c’est la stratégie consistant à financer une entreprise uniquement avec les capitaux propres des fondateurs, en réinvestissant les bénéfices générés par la croissance de l'entreprise. C'est une stratégie plébiscitée par les entrepreneurs, car elle leur permet de conserver 100 % de l'entreprise (sans dilution). Cependant, toutes les entreprises ne sont pas en mesure de se développer assez rapidement avec un petit investissement pour être rentables sans financement externe. Les entrepreneurs s'appuient sur ce type de stratégie, notamment lorsqu'ils démarrent leur entreprise mais cette stratégie ne permet pas de pouvoir booster sa croissance lorsqu’une opportunité arrive, car l’on est dépendant de notre capacité à générer des bénéfices.

Capital privé

Opter pour un financement par capitaux propres signifie renoncer à un pourcentage de l'entreprise. Il s'agit du type de financement le plus coûteux (sur le long terme), mais il est particulièrement utile dans les premiers stades de la croissance où l'accès à d'autres types de capitaux est difficile en raison de la grande incertitude des autres acteurs du financement en votre capacité de remboursement. Ce type de financement est accessible par le biais d'investisseurs privés tels que les Business Angels, les Family Offices, le capital-risque...Les fonds de capital-risque qui investissent à un stade très précoce fondent leurs investissements davantage sur la vision, le marché et l'équipe fondatrice que sur des mesures, car ils se situent à un stade très précoce. Tous les types d'entreprises ne conviennent pas au financement par capital-risque, car ces derniers cherchent à investir dans des entreprises à croissance rapide avec un objectif de croissance multiplié par 5 à 10.

⚠️ De plus, pour un e-commerce, diluer son capital (définitivement) afin de financer des actions à ROI rapide (Marketing, Stocks…) dont les bénéfices s’observeront d'ici à quelque mois n’est pas option saine pour le capital de l’entreprise.

Dette bancaire

L'accès à un prêt ou crédit bancaire traditionnel est une autre forme de pret qui peut vous aider à financer votre E-commerce. Cependant, dans les premiers temps, il est difficile pour les banques d'accorder des prêts aux entrepreneurs, car le risque d'investissement est très élevé. Le montant d'argent qu'ils financent est également assez limité, généralement entre 50 et 500 000 euros, et ils accordent rarement un financement bancaire supérieur à 1 million d'euros, puisque leur crédit est basé sur le remboursement à moyen terme et non sur un investissement dans une croissance future. D'autre part, les banques exigent des garanties personnelles et des garanties pour assurer le remboursement.

Affacturage

L’affacturage est un moyen de financement à court terme. En signant un contrat d’affacturage, vous cédez vos factures, c’est-à-dire les sommes dues par vos clients, à une société d’affacturage, également appelée factor qui vous permet d’obtenir en echange une avance de trésorerie. Contrairement aux prêts bancaires traditionnels, l’affacturage est plus flexible et rapide.Voici comment cela fonctionne :

  1. Cession des Factures : Vous vendez vos factures à la société d’affacturage. Celle-ci vous reverse immédiatement le montant de ces factures, déduit du coût de sa commission. Vous n’avez donc pas besoin d’attendre que vos clients règlent leurs factures pour percevoir votre paiement.
  2. Gestion des Relances : La société d’affacturage devient le créancier de vos clients et prend en charge les relances pour recouvrer les factures. Elle supporte également le risque d’insolvabilité de vos clients.

⚠️ La gestion des relances auprès de vos clients peut nuire à votre relation commerciale avec eux. En effet, des relances trop fréquentes ou maladroites peuvent créer des tensions et affecter la confiance entre votre entreprise et vos clients.

L’affacturage offre deux principaux avantages. D’abord, il permet d’obtenir un paiement rapide de vos factures, sans attendre que vos clients les règlent. il améliore la trésorerie de votre entreprise. Ensuite, il améliore la trésorerie de votre entreprise, vous permettant de saisir des opportunités de croissance sans les contraintes des prêts traditionnels.

✅ Avec Karmen Factor, Karmen offre aux entreprises françaises la possibilité de financer instantanément leurs factures sans nécessité de les céder. Cela leur permet de préserver leur relation avec leurs clients tout en obtenant les fonds nécessaires à leur bon développement .

Revenue based financing

C'est un financement alternatif proposé par des sociétés spécialisées dans l’investissement E-commerce, comme Karmen. Il s'agit d'un investissement basé sur les revenus. Le modèle RBF consiste à fournir à l'entreprise un capital de croissance qui sera remboursé à une commission fixe grâce à un pourcentage des ventes futures. Cette injection de capital est utilisée pour alimenter des campagnes marketing, l'acquisition de stocks ou le financement du BFR (Besoin en fonds de roulement). Pour être éligible à ce type d’investissement, vous n'aurez pas à fournir de garanties personnelles, seulement connecté votre E-commerce.

⚠️ Il ne s'agit pas de capital de secours, mais de dette destinée à stimuler la croissance des entreprises en ligne.

Les aspects le plus intéressant de ce type d'investissement est le suivant :

Non-dilutif : les fondateurs et les investisseurs précédents conservent leur participation.
Flexible : le taux de remboursement du montant prêté est déterminé par les ventes de l'entreprise.
Rapide : les fonds sont disponibles en 48 heures suivant la demande.
Sans garanties.

Subventions publiques

Enfin, nous ne pouvons manquer de mentionner la possibilité de rechercher des financements par le biais de concours, de subventions et d'autres aides offertes par des initiatives gouvernemental. Bien qu'il ne soit pas toujours facile à obtenir, ce type de financement peut être très bénéfique pour les entrepreneurs E-commerce, surtout lorsqu'ils démarrent, car il n'entraîne généralement pas de remboursement et dans le cas d'un prêt, les conditions de remboursement sont généralement très favorables aux fondateurs. D'autre part, il faut tenir compte des limites de ce type de capital, parce qu'il n'est pas très important et son obtention est parfois vraiment chronophage.

Comment optimiser les différentes sources de financement en fonction de la dynamique de l'entreprise ?

Bien que nous l'ayons déjà précisé très brièvement pour chaque cas, les différentes stratégies de financement que nous avons évoquées sont plus ou moins intéressantes en fonction de la dynamique de chaque entreprise.

En résumé, une entreprise E-commerce qui commence tout juste à acquérir ses premiers clients n'a rien à voir avec une entreprise E-commerce qui est en phase de croissance accélérée, qui réalise d'importants investissements dans le marketing et qui ouvre de nouveaux marchés.En définitive, les sources de financement ne sont pas substituables les unes aux autres, mais complémentaires !La clé est d'optimiser la façon dont vous utilisez le capital provenant de chaque source.

L'objectif tous les entrepreneurs E-commerce est de faire évoluer leur entreprise aussi rapidement que possible sans sacrifier le capital de l'entreprise. Dans un premier temps, si vous voulez croître rapidement, il ne suffit pas de réinvestir les bénéfices dans la croissance (comme dans le cas du bootstrapping) et vous devrez probablement obtenir le soutien d'un investisseur privé ou d'un fonds pour effectuer une petite injection de capital afin de dynamiser ces premières étapes de recrutement de talents et de développement de produits.

🚀 Dès que l’entreprise E-commerce traverse une phase d'expansion et de croissance, elle devra faire un gros investissement dans le marketing et dans les stocks. Ces types d'actions impliquent un investissement qui sera remboursé, dans le cas du marketing, avec la conversion des ventes et, dans le cas des stocks, avec la vente des produits. C'est précisément cet investissement anticipé qui peut peser sur la trésorerie d'une entreprise et qui ne doit pas être payé avec le capital levé lors des tours de financement, car c'est le capital le plus coûteux à lever.

Pour financer ce type d'actions, les e-commercants peuvent s'appuyer sur des sociétés de Revenue Based Financing (financement basé sur les revenus) sitôt que le besoin se présente. Ce modèle d’investissement, comme nous l'avons déjà mentionné, vous permettra d'accéder aux fonds nécessaires pour investir dans la publicité et le réassortiment et vous pourrez rembourser avec un pourcentage déterminé des ventes futures, de sorte que le taux de remboursement correspondra au rythme de vos ventes. Au final, disposer d'un flux de trésorerie sain et utilisé à bon escient vous permettra de développer rapidement et durablement votre activité E-commerce.