Accueil
>
Blog
>
Les solutions de financement non dilutives pour les PME ?
Sommaire
Publié le

27/7/2023

Mis à jour le

27/5/2024

Les solutions de financement non dilutives pour les PME ?

Le financement est souvent un défi de taille pour les petites et moyennes entreprises (PME) cherchant à développer leurs activités. Pourtant, il existe plusieurs moyens de soutenir la croissance sans sacrifier une part importante de l'entreprise. Dans cet article, nous explorerons diverses solutions de financement non dilutives, permettant aux entrepreneurs de garder le contrôle tout en assurant le développement de leur entreprise. De l'obtention de subventions gouvernementales au recours au financement participatif en passant par les stratégies d'autofinancement, découvrez les options qui s'offrent à vous pour concrétiser vos projets sans diluer votre entreprise.

Se diluer, qu’est-ce que c’est ?

Diluer son entreprise signifie réduire sa part de propriété dans l'entreprise en augmentant le nombre d'actions en circulation ou en cédant une partie de ses actions à des tiers, tels que des investisseurs externes.

Financement non dilutif

Les prêts bancaires

Les prêts bancaires sont l'une des sources de financement les plus traditionnelles et les plus populaires pour les PME. Les banques proposent différents types de prêts, tels que les prêts commerciaux, les lignes de crédit, et les prêts pour l'achat d'équipement. L'avantage de cette option est son faible coût et que l'entreprise conserve son contrôle total.

Les subventions et les aides gouvernementales

De nombreuses agences gouvernementales et organisations privées proposent des subventions et des aides aux PME pour soutenir leur croissance. Ces financements non dilutifs peuvent être destinés à des projets spécifiques, tels que l'innovation, la recherche et le développement, ou la formation des employés. Bien que l'obtention de subventions puisse être un processus compétitif et exigeant, elles représentent une opportunité intéressante pour les entreprises qui répondent aux critères d'éligibilité.

Le financement participatif (crowdfunding)

Le crowdfunding est devenu une option de financement non dilutif de plus en plus populaire pour les PME ces dernières années. Cette méthode implique de solliciter des fonds auprès d'un grand nombre de personnes via des plateformes en ligne dédiées. En échange de leur soutien financier, les contributeurs peuvent recevoir des récompenses ou des avantages spéciaux. Le crowdfunding offre également une visibilité accrue et permet de valider l'intérêt du marché pour un produit ou un service avant son lancement.

Le financement basé sur les revenus (RBF)

Le financement basé sur les revenus, aussi connu sous le nom de revenue-based financing (RBF), est une approche qui gagne en popularité auprès des PME. Avec le RBF, financez votre croissance en obtenant un financement court terme et flexible afin de soutenir des actions à forte rentabilité pour accroitre la croissance de votre entreprise.

Karmen, acteur majeur du financement basé sur les revenus en France, vous permet de vous financer jusqu’à 5 M€ sans diluer votre capital.

Envie d'en savoir plus sur les différentes solutions de financement de Karmen : https://www.karmen.io

Le bootstrapping

Le bootstrapping, ou autofinancement, est une approche dans laquelle les entrepreneurs financent eux-mêmes le démarrage et le développement de leur entreprise. Cela peut impliquer l'utilisation de fonds personnels, l'endettement personnel ou le réinvestissement des bénéfices générés par l'entreprise. Bien que cette méthode soit exigeante et comporte des risques, elle permet à l'entrepreneur de garder un contrôle total sur l'entreprise et d'éviter toute dilution des parts.

Le crédit de campagne

Le crédit de campagne est une solution permettant de financer à court terme des besoins liés à des cycles d'exploitation de longue durée. Il est octroyé par votre banque et autorise votre compte à être débiteur pendant la période choisie. Cette approche vise à couvrir les dépenses de l'entreprise avant une période de forte saisonnalité. Les entreprises ayant recours à ce type de financement sont les commerces en station balnéaire ou de sports d'hiver, le tourisme, la vente de jouets, les activités agricoles…

L’affacturage

L'affacturage, également connu sous le nom de “factoring", est une solution financière offrant aux entreprises la possibilité de convertir leurs créances clients en liquidités instantanément. Au lieu d'attendre que leurs clients paient ces factures à échéance, les entreprises peuvent les céder à un organisme de financement spécialisé appelé affactureur ou "factor". Cette solution permet de soulager la pression liée aux délais de paiement des clients et améliore ainsi la gestion de trésorerie de l’entreprise.

Les PME disposent de plusieurs options de financement non dilutif pour soutenir leur croissance et leur développement. Les prêts bancaires, les subventions gouvernementales, le crowdfunding, le revenue based financing, les partenariats stratégiques et le bootstrapping sont autant de sources de financement accessibles. Il est essentiel pour les entrepreneurs de bien comprendre chaque option, d'évaluer ses avantages et inconvénients, et de choisir celle qui correspond le mieux aux besoins et aux objectifs de leur entreprise. En combinant intelligemment ces différentes sources de financement, les PME peuvent renforcer leur situation financière et favoriser leur succès à long terme.