Accueil
>
Revenue-based-financing
>
Venture loan vs RBF : que choisir ?
Venture loan vs RBF : que choisir ?

Venture loan vs RBF : que choisir ?

Si votre entreprise est en pleine croissance et que vous cherchez des moyens de vous financer, vous êtes au bon endroit ! Vous hésitez entre plusieurs manières de chercher du financement ? Vous n’êtes pas sûr(e)s des avantages et inconvénients potentiels du venture loan ou du Revenue Based Financing ? Dans cet article, nos experts vont vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur ces moyens de financement !

Baptiste Wiel
Baptiste Wiel
Publié le

13

July

2022

July 13, 2022

Mis à jour le

13

July

2022

July 13, 2022

C’est quoi le venture loan ? 

Le venture loan, également appelé venture debt, est un moyen pour une startup d’obtenir un financement, sans avoir recours à un prêt bancaire.

L’investissement en venture loan est essentiellement un prêt avec un taux d’intérêt qui est garanti et remboursé chaque mois ou trimestre, avec une certaine garantie donnée sur les titres de l’entreprise. Ce prêt peut durer environ quatre ans. 

Le venture loan, en français dit “dette de risque” est un système de financement qui permet à cette startup d’octroyer une dette. Celle-ci se fait généralement en contrepartie de plusieurs éléments différents : 

  • Tout d’abord, d’un taux d’intérêt qui va être plus élevé que celui d’un prêt bancaire classique.
  • Également, de bons de souscription d’actions (BSA) qui vont permettre aux investisseurs concernés d’acheter des actions (une ou plusieurs) de cette entreprise, afin d’obtenir un rendement supplémentaire à leur investissement. 

Généralement, on accorde du venture loan aux startups qui présentent une croissance forte, et sans possession d’actifs importants et/ou de flux de trésorerie positifs à utiliser comme garantie. 

Le venture loan se distingue des obligations convertibles car il n’est destiné à être transformé en actions.

Quelles sont les conditions pour le venture loan ?

Les conditions à mettre en place pour assurer le venture loan sont variables selon les investisseurs.

Ces critères vont notamment concerner la valeur du chiffre d’affaires de l’entreprise, la rentabilité atteinte ou proche de l’entreprise, et les perspectives de croissance et de développement qui sont rattachées à un besoin de financement via du venture loan. 

Au-delà des conditions pour le venture loan, il existe certaines indications pour celui-ci. Notamment, il est recommandé pour les entreprises / startups qui cherchent à repousser dans le temps leur levée de fonds, ou également à en diminuer le montant de cette dernière pour atteindre une meilleure valorisation dans le temps.

On le recommande également pour financer un certain nombre d’équipements, une acquisition, ou enfin comme une assurance pour anticiper des retards dans les objectifs initialement fixés. 

Au vu des taux d’intérêt et des termes du venture loan, les investisseurs sont généralement assez exigeants au niveau des garanties et obligations de remboursement anticipés.

Quels sont les avantages du venture loan ? 

Le venture loan est une source de capital pour une startup, et généralement en complément de financements par capitaux propres. Il détient de nombreux avantages, pour les acteurs concernés. 

Par exemple, le venture loan permet d’offrir aux investisseurs concernés, un certain rendement compris entre 12 et 25 % sur le montant initial alloué. Également, le venture loan permet de limiter la dilution du capital de l’entreprise. Pour rappel, la dilution des parts prend sa source lors de la levée de fonds d’une startup, ou les fondateurs vont voir une diminution de leurs parts. 

Le venture loan permet également d’atteindre des objectifs fixés lors de plusieurs conditions, comme par exemple une levée de fonds insuffisante. Enfin, le venture loan va notamment permettre de prolonger l’utilisation de la trésorerie de l’entreprise pendant une durée d’environ trois à six mois

Tableau comparatif Venture Loan VS RBF 

Venture loan / Debt RBF
Le temps rapide. Très rapide (moins de 48h).
Profil ciblre de l'entreprise Celles recherchant des compléments de financement peu dilutif ; en forte croissance ; proche ou déjà rentables. Entreprises avec du revenu récurrent et du type de l’économie de l’abonnement / souscription ou SaaS.
Dilution Aucune. Cependant, la banque vise généralement un retour financier de 8 à 25% du montant prêté. Aucune ! Il n’y a pas de prise de capital de votre société.
Taux d'intérêt Entre 10 et 15%. Aucun, commission sur le montant total financé (entre 4 et 9%).

C’est quoi le RBF ?

Le revenue based financing (RBF) est une solution de financement non-dilutif, destinée notamment aux entreprises du secteur digital, celles ayant des revenus récurrents, et proposant une solution de financement en analysant les données des entreprises, tout comme ce qu’on l’on fait chez Karmen.

Cette solution permet une avance de la trésorerie et permet de débloquer du capital pour permettre la croissance de l’entreprise de manière non dilutive. 

Le revenue based financing peut anticiper et compléter une levée de fonds car il permet d’améliorer les métriques de performances de l’entreprise en anticipation de cette levée de fonds, afin de diluer moins tout en valorisant davantage l’entreprise. 

Chez Karmen, le revenue based financing se fait selon trois principes : 

  • La non-dilution : afin que vous gardiez le contrôle de votre entreprise ;
  • La rapidité : avec des financements possibles inférieurs à 48h ;
  • La transparence : avec des commissions transparentes et simples. 

Comment Karmen peut vous aider à financer le BFR ?

Chez Karmen, nous démocratisons le financement non-dilutif à travers le revenue based financing. Concrètement, nous mettons en place un schéma de financement se basant sur les revenus futurs de l’entreprise. Dans ce cas-ci, si vos ventes chutent pendant un certain mois, vos redevances seront réduites.

Avec le RBF, aucune garantie personnelle ne vous est demandée. Karmen analyse la capacité de l’entreprise en augmentant suffisamment vos revenus afin de couvrir les paiements du prêt et les dépenses d’exploitation. Le processus de financement avec Karmen se fait en 48h, et nous finançons les entreprises à revenus récurrents (SaaS par exemple).

Du point de vue de l’entreprise, le venture loan dispose de beaucoup de points forts. Idéal pour compléter la capital risque en diminuant la dilution ou encore permettre le prolongement de sa trésorerie, il se profile bien aux entreprises en forte croissance et leur procure de la valeur. Le venture loan permet donc également de combler les écarts de liquidité. Le revenue based financing quant à lui va se présenter comme une stratégie de financement pour permettre de débloquer du capital afin de pousser la croissance de l’entreprise de manière non dilutive.

Chez Karmen, nous vous offrons la possibilité de faire croître votre entreprise grâce à un outil de financement innovant et non-dilutif. Rapide et transparent, cela vous permet de rester maître de votre développement.